X

Suite à la polémique concernant la publication d’un questionnaire destiné aux élèves sur la diversité culturelle.

L’APC a pris connaissance par la presse de la polémique concernant le questionnaire sur la diversité culturelle au sein de la population scolaire de l’académie de Corse. Première organisation de parents depuis des années, l’Associu tient à réagir sur le fond comme sur la forme.

L’APC salut la décision du président de l’assemblée de vouloir avoir un éclairage statistique et scientifique sur la réalité de la population scolaire en Corse et sa diversité culturelle, permettant ainsi de cerner les éventuels problèmes de communautarisme, de discrimination ou de crispation religieuse…

Notre association était demandeuse de ces études depuis des années car elles seules permettraient d’appréhender des réalités, souvent cachées ou tabous, qui sans être mises en lumière ne pouvaient conduire qu’à des crispations ou des problématiques graves.Sur la forme l’APC

constate que les procédures ont été suivies de façon conforme. L’APC fait confiance aux scientifiques de l’Université pour mener cette enquête.

Toutefois, concernant le premier degré, l’APC, très attachée à la vie privée des familles, est néanmoins vigilante à ce que toute enquête ne représente pas de caractère intrusif ou soit vécue comme telle par les familles et les enfants. Aussi nous souhaitons que ces études se fassent, car la Corse et le système éducatif dans l’île en ont besoin, mais dans le strict respect de l’intimité des familles et des enfants.

L’APC souhaite que toutes les parties prenantes trouvent une solution apaisée et propose qu’à l’avenir les représentants de parents soient associés à ce type de marche.

Le Président
Denis Luciani

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)