X

Après une dizaine de jours d’action, les membres du collectif Pà un Pumonte Pulitu ont levé l’occupation des locaux du Syvadec à Ajaccio suite à la proposition de médiation des élus de l’Assemblée de Corse et juste après la demande du Président du Syvadec de faire évacuer les locaux par les forces répressives.

(Alta Frequenza

Voici la communication des élus de l’Assemblée de Corse :

« Nous prenons acte du fait que la médiation engagée par la Collectivité territoriale de Corse a permis la levée de l’occupation des locaux du Syvadec par le collectif Pumonte Pulitu.
Cette avancée est de nature à clarifier les conditions de réalisation du ou des équipements indispensables au traitement des biodéchets du Pumonte.

Le Président du Syvadec n’a pas souhaité avancer dans la discussion malgré le retour à l’apaisement et nous demande par voie de presse de préciser notre positionnement.

Depuis plusieurs mois, il convient de souligner que l’Office de l’environnement a demandé au Syvadec d’étudier un ou des sites alternatifs plus proches des gisements de biodéchets que le site de Vicu. Or, à ce jour, aucune étude n’a été portée à sa connaissance, et le projet présenté semble surdimensionné par rapport aux besoins. Il est donc impératif, avant toute décision, d’approfondir ces points. Le Président du Syvadec doit présenter un projet répondant aux besoins locaux et aux objectifs de proximité définis par le plan et réaffirmés dans le protocole signé en août 2016. »

Gilles Simeoni, Président du Conseil Exécutif de Corse,
Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse,
Agnès Simonpietri, Conseillère exécutive de Corse, Présidente de l’Office de l’environnement de la Corse,
Jean Biancucci, Président du groupe Femu a Corsica
Petr’Antò Tomasi, Président du groupe Corsica Libera,

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)