X

Le ministre de l’Intérieur maintient sa ligne, rendue publique lors de l’opération de Louhossoa.

Pour Jean-Noël Etcheverry -Txetx- « le Gouvernement socialiste n’est pas à la hauteur des circonstances ».

(MEDIABASK)

Le chef du gouvernement régional basque Iñigo Urkullu a confirmé vendredi “la possibilité d’un désarmement final” de l’organisation séparatiste basque ETA avant le 8 avril et a demandé à Madrid et Paris de “faire preuve de hauteur de vue et de fournir des voies de communication directes” afin “d’atteindre cet objectif d’importance historique pour notre société”.

Le ministre français de l’Intérieur Bruno Le Roux a de son côté affirmé samedi que « seule l’autorité judiciaire » était habilitée à se saisir de ces armes et que les modalités de leur remise ne pouvaient « faire l’objet d’aucune négociation ».

Si « l’ETA entend procéder à sa dissolution et se soumettre à la loi, il lui appartient de remettre toutes ses armes de part et d’autre de la frontière », a-t-il affirmé.

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)