X

M. VEAU, ancien responsable de la DNAT et actuel numéro deux des services secrets français, adéposé plainte en diffamation contre Gilles SIMEONI. Cette procédure pénale engagée contre un élu pour un discours prononcé devant l’Assemblée de Corse est une première. De plus, dans sonintervention, l’élu de Femu a Corsica n’a fait que rappeler des faits connus… de tous, et notamment le caractère particulièrement scandaleux de plusieurs épisodes de l’instruction et du procès d’Yvan COLONNA, ainsi que les pratiques anti-démocratiques de la justice et de la police anti-terroristes. La plainte au pénal déposée par M. VEAU, manifestement décidée au-dessus de lui, vise donc clairement à intimider et à faire taire ceux qui n’acceptent pas ces dénis de démocratie. Le tribunal correctionnel d’Aiacciu ayant annulé les poursuites.

M. VEAU a relevé appel de cette décision. Lui-même et ceux qui le commandent cherchent donc, avec acharnement, à obtenir la condamnationpénale de Gilles SIMEONI, dans une affaire, où, sur la forme comme sur le fond, l’Etat a, depuis le premier jour et pendant plusieurs années, tordu le cou au droit, à la justice et à la vérité.

L’audience d’appel aura lieu le mercredi 30 novembre 2011 à 14h au Palais de Justice de BASTIA.

FEMU A CORSICA assure Gilles de son soutien total et fraternel.

Saremu presenti, mercuri dopu meziornu, à u tribunale.

FEMU A CORSICA

 

Sur le même sujet :

Demande de droit de réponse de M. Veau sur Alta Frequenza

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)