X

(www.unita-naziunale.org) Michele Henry est décédé le 29 mars 1995 des suites d’un cancer ORL décelé peu après son incarcération mais jamais soigné en détention préventive.

Son mal de « dent » était soigné avec des «Dolipranes» par l’administration pénitentiaire qui n’avait cure des souffrances de Michele Henry, parce qu’il était un Résistant Corse, Patriote de la Lutte de Libération Nationale. 

« durant son incarcération, et malgré l’accroissement de ses douleurs, et ses demandes réitérées, le retard de soins adéquats a été constaté… « 

En mai 1995 (le 21), Une minute de silence avait été respectée avant le coup d’envoi de la rencontre de division 1 Bastia-Nancy, à la mémoire de Michel Henry, militant du FLNC décédé des suites d’une maladie.

La suite sur ce lien 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)