Produit CORSU E RIBELLU

X

(article du 7 mars 2017) L’Europe est en crise. Après le vote sur le Brexit, certains doutent de son avenir. Pourtant il existe aujourd’hui des territoires qui croient en l’Europe.

Quelle doit être la place des régions dans cette Europe ? Certaines veulent plus d’autonomie. D’autres réclament même leur indépendance, tout en affirmant leur volonté de continuer à participer à la construction européenne.

Ce débat ne se déroule pas partout de la même façon. Et en France, ce type de débat, c’est compliqué ! Cependant les choses bougent. D’une manière positive d’un côté, en Corse par exemple, où aujourd’hui, ce sont les nationalistes qui se trouvent aux commandes de la Collectivité Territoriale. Et de l’autre d’une manière plutôt chaotique suite à la catabolique réforme des régions qui a laissé beaucoup de questions en suspens : les moyens budgétaires, la fiscalité, la capacité normative, le découpage territorial…

Comment donner à certains territoires la reconnaissance institutionnelle qu’ils réclament depuis des années ? En Pays Basque vient de naître une communauté d’agglomération réunissant 159 communes. En Catalogne nord la revendication pour « un pays catalan » mobilise de plus en plus. Et l’Alsace, existe t-elle encore ? Que devient l’Occitanie avec le découpage régional ? Pourquoi la Bretagne n’est-elle pas réunifiée ? Et la Savoie peut-elle devenir une région ?

Pour débattre de tous ces sujets, pour partager des expériences en cours, pour comprendre ce qui bouge en Europe et ce qui patine dans l’hexagone, Régions et Peuples Solidaires avec l’Alliance Libre Européenne organisent une après-midi intitulée « Décolonisons les régions ! ».

Nous souhaitons pouvoir vous rencontrer à cette occasion et nous avons prévu un temps d’échange qui vous permettra de rencontrer les discutants.

En début de soirée à partir de 18h30 un cocktail dînatoire sera servi aux participants

Les invités

  • Gilles Siméoni, président du Conseil Executif de la Collectivité Territoriale de Corse
  • Ana Miranda, eurodéputée (ALE) représentant le BNGa (Galice)
  • Paul Molac, député apparenté UDB à l’Assemblée Nationale
  • François Alfonsi, président de l’Alliance Libre Européenne
  • Gustave Alirol, président de Régions et Peuples Solidaires
  • Lorena Lopez de la Calle, élue au EH Bildu en Alava ( Euskal Herria) vice-présidente de l’ALE
  • Alain Iriart, (sous réserve) maire de St Pierre d’Irube
  • Jean Tellechea, adjoint au maire d’Urrugne, en Pays Basque.
  • Sonia Galtié, porte-parole pour les affaires extérieures d’Esquerra Republica de Catalunya

Deux journalistes animeront les débats

Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien suisse Le Temps

Marius Blenet, journaliste à Ràdio Lengadòc