Produit CORSU E RIBELLU

X

EH Bai ne mâche pas ses mots pour parler du bilan du quinquennat de François Hollande quant à la question du désarmement.

A vrai dire, le mouvement politique le résume en trois adjectifs : « lamentable, irresponsable, inacceptable. » Il veut mettre « un acte d’accusation » sur la table de la campagne présidentielle. Bien que l’heure soit plutôt pour François Flllon et Marine Le Pen à régler des comptes avec la justice et pour Benoît Hamon à tenter laborieusement de rassembler son camp.

Un regret déjà, celui d’un rendez-vous loupé par le gouvernement. « Toutes les conditions politiques étaient pourtant réunies » pour tourner la lourde page du conflit armé avec ETA, selon EH Bai. « Les choses auraient pu commencer d’une autre façon avec la conférence d’Aiete », soulignent-ils.

A lire sur MEDIABASK