X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Autre dossier abordé durant la réunion du lundi 21 novembre 2011  à la CAB, celui de la participation à la société d’économie mixte qui prendra bientôt en charge le devenir des chemins de fer de la Corse. La participation, d’un montant de 60 000 € correspondant à 5% du capital, a été adoptée à l’unanimité moins une voix, celle de Jean Baggioni qui a voté contre pour les raisons que vous avez pu entendre. Jean Zuccarelli, élu de la CAB mais surtout membre de l’exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse, réaffirme le fait que les participants minoritaires, comme la CAB, n’auront pas à prendre en charge les déficits de la structure. Il appuie aussi le propos de certains élus, propos soulignant la nécessité de la SEM comme seule structure garantissant une participation technique et financière de la SNCF.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Altru cartulari trattatu  à a CAB, quillu di a participazioni à a sucità d’ecunumia mista chì pighjarà in carica da quì à pocu l’avvena di i camini di farru di a Corsica. A participazioni, di un costu di 60 000 Auri currispundendu à 5% di u capitali, hè stata aduttata à l’unanimità menu una voci, quilla di Jean Baggioni, chì hà vutatu contru pà i raghjò ch’è vo aveti pussutu senta. Jean Zuccarelli, elettu di a CAB ma soprattuttu membri di l’esecutivu di a Cullettività Tarrituriali di Corsica, riaffirmeghja u fattu chì i participanti minuritarii, com’è a CAB, ùn avarani micca à pighjà in carica i sbilanci finanziarii di a struttura. Appoghja dinò u prupositu di certi eletti, prupositu incalchendu nant’à a necessità di a SEM com’è unica struttura assicurendu una participazioni tennica è finanziaria di a SCNF.

Ecoutez-le

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)