Produit CORSU E RIBELLU

X

En corse, comme au pays basque, mais aussi ailleurs, comme aux USA, quand le colon veut quelque chose, il se l’accapare.

Ils utilisent tous les moyens à sa disposition pour y arriver. En face la résistance s’organise, et utilise aussi de tous les moyens à sa disposition.

Aux USA, même si les vainqueurs ont écrit l’histoire pendant des années, tout le monde sait aujourd’hui que les indiens des Amériques sont chez eux, sauf pour Trump et ses clones de part le monde.

Red Faw , protectrice de l’eau a été incarcérée à cause de sa mobilisation contre la construction de l’oéloduc DAPL à Standing Rock.

Red Fawn est une militante des droits de l’homme, une organisatrice et leader communautaire au sein de la nation Oglala Lakota Sioux. Red Fawn a grandi dans le Colorado et a été élevée dans les voies traditionnelles Lakota, fondées sur l’amour et sur une connexion profonde à la terre et tous les êtres vivants. Sa mère, Troylynn Yellow Wood, lui a enseigné l’importance de lutter pour la justice sociale et environnementale.

Le 27 octobre dernier, la police a effectué une descente dans le Treaty Camp 1851. Les grands-mères, les grands-pères et les jeunes ont été extirpés des loges de sudation sacrées, des tipis anciens et précieux ont été détruits, ainsi que des objects sacrés de cérémonie tels que le chanupa, notre pipe sacrée de cérémonie.

Plus de 140 personnes ont été arrêtées ce jour-là. La caution a été portée de 200 $ à 1 500 $ pour chacun d’entre eux. Tous ont été libérés, sauf Red Fawn. Sa caution est fixée à 110.000 $. Ce jour-là, Red Fawn servait de médecin formée dans la mobilisation contre le Dakota Access Pipeline à Standing Rock. Elle aidait des protecteurs de l’eau blessés qui avaient reçu des gaz lacrymogènes et avaient été frappés par des balles en caoutchouc. Alors que Red Fawn se retirait de la ligne de front, trois policiers l’attaquèrent et la jetèrent au sol. Un officier tira son arme et la posa contre son dos. Pendant qu’elle était maintenue au sol, des coups de feu ont été tirés.

Red Fawn est accusée d’avoir tiré avec une arme. Les témoignages et les vidéos montrent le contraire.

« Le shérif du comté de Morton, Kyle Kirchmeier, a déclaré qu’il ne pouvait confirmer que des coups de feu avaient été tirés par les protecteurs de l’eau le 27 octobre. » (Source : Democracy Now). Red Fawn est derrière les barreaux depuis ce jour. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison.

Si vous voulez en savoir un peu + : https://www.facebook.com/FreeRedFawn/