Produit CORSU E RIBELLU

X
Affaire yvan colonna – Me Gilles Simeoni fait le point sur ce dossier à six jours de l’ouverture du troisième procès du berger de Cargese devant la cour d’assises spéciale de Paris Dans six jours très précisément, le lundi 2 mai 2011, débute devant la cour d’assises spécialement composée de Paris, le troisième procès d’Yvan Colonna, accusé de l’assassinat du préfet Claude Erignac, à Ajaccio, le 6 février 1998. Une nouvelle et sans doute ultime étape dans cette affaire judiciaire, « l’affaire de la décennie », qui s’inscrit aujourd’hui dans un contexte politique nouveau dont il est difficile, pour l’heure, de mesurer l’impact. Un contexte peut être moins crispé, en raison notamment de l’usure du temps mais les enjeux demeurent les mêmes : Yvan Colonna qui n’a cessé de clamer son innocence espère retrouver sa liberté, de son côté, la famille Erignac, mise à l’épreuve durant ces longues années, entend que justice soit faite. Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/corse/si-le-proces-se-deroule-bien-lacquittement-est-ineluctable  

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU