X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Nouvelle fusillade en Haute-Corse ce soir (jeudi 24 novembre 2011 ). Un homme agé d’une soixantaine d’années a été mortellement touché par arme à feu, en début de soirée, un autre a été grièvemet blessé. Il a, semble-t-il, été touché au thorax. Il serait inconscient. Les faits se sont produits à 18h00, sur la commune de Penta Acquatella. Pour l’heure, on ignore les circonstances exactes de ces nouveaux faits. Les services de secours sont sur place, tout comme les services enquêteurs. Ces derniers procèdent aux premières investigations. Ce nouvel assassinat fait suite aux récents événements sanglants qui se sont déroulés en Corse ces derniers jours.

(Corsematin.Com) Il était 18 h 30 sur la commune de Penta-Acquatella (canton de l’alto di Casaconi, à 40 mns de Bastia) lorsqu’Antoine Santucci, inconnu des services de police, a été pris sous le feu d’un ou plusieurs tireurs. L’agriculteur est mort quasiment sur le coup tandis que l’homme qui l’accompagnait a été grièvement blessé.

(AFP) Antoine Santucci, 63 ans, un éleveur porcin qui n’était pas connu des services de police, a été tué de plusieurs balles de calibre 9 mm dans sa voiture à bord de laquelle il circulait à faible allure, près de chez lui, vers 18H30. Le blessé, un ouvrier roumain âgé de 40 ans et habitant près de chez Antoine Santucci, a été atteint au thorax. Egalement inconnue des services de police, la victime, dont le pronostic vital est engagé, a été médicalisée sur place, puis transportée en hélicoptère de la Sécurité civile à l’hôpital de Bastia, ont indiqué les services de secours.

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – La Haute-Corse a connu hier (jeudi) un nouvel assassinat. Antoine Santucci, 63 ans, est tombé sous les balles d’un ou plusieurs tireurs, alors qu’il rentrait chez lui à Penta Acquatella, en tout début de soirée. La victime était au volant de sa voiture, lorsqu’elle a été abattue, non loin de la place de l’église. Une deuxième personne a été grièvement atteinte par ces mêmes coups de feu. Il s’agit de Nicolas Teodorescu, un habitant de la commune. Il a été transporté sur le centre hospitalier de Bastia, où son pronostic vital est engagé. Cependant, les circonstances de cette nouvelle action demeurent assez floues. Les deux hommes n’étaient pas ensemble lors des faits. Les enquêteurs s’interrogent ainsi de savoir qui a été visé en premier. N’y avait-t-il qu’une seule cible, et la deuxième personne a-t-elle été touchée ou abattue en voulant porter secours à la première, devenant par la même un témoin gênant ? Toutes les hypothèses restent ouvertes. Les seules choses que les services enquêteurs et du parquet ont pu préciser, est qu’Antoine Santucci et Nicolas Teodorescu n’étaient pas connus des services de police. C’est la section de recherche de la gendarmerie qui a les investigations en charge.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)