#Corse – Ghjiseppu Maria Verdi, patriote #corse, condamné à 6 ans de prison sera transféré au centre de détention de Borgu

Le 1er mars 2017 : Battini, Verdi et Tomasini seront transféré de la Maison d’arrêt de Borgu au centre de détention de borgu (info RCFM) – Suite à leurs demandes d’orientation sur le quartier centre de détention de Borgu, les affectations seront mises en oeuvre avant la fin du mois de mars selon un courrier officiel du Ministère de la Justice.



(19 octobre 2016) Accompagné de sa mère et de son avocat, Ghjiseppu-Maria Verdi s’est présenté libre au palais de justice de Bastia vers 14h, où il a été placé en détention.Il a été présenté au procureur de la République, Nicolas Bessone, qui lui a signifié son déferrement au centre pénitentiaire de Borgo.  Il pourrait être conduit prochainement à Paris, où il a été condamné le 6 octobre par la cour d’assises spéciale, a ajouté Nicolas Bessone. Une dizaine de proches de l’ex fugitif étaient rassemblés au palais de justice où son arrivée s’est déroulée dans le calme.

Condamné par la cour d’assises spéciale de Paris à 6 ans de prison « par défaut » pour une action clandestine en 2012 à Corte, Ghjiseppu-Maria Verdi a fait savoir mercredi 19 octobre, qu’il acceptait de se rendre sous conditions..

Il s’est mis en grève de la faim dans un bâtiment occupé par l’Université de Corse, les appels à soutien :

A Ghjuventù Indipendentista appelle à se rassembler en soutien à Ghjiseppu Maria Verdi.

A Cunsulta di a Ghjuventù Corsa chjama à cullà subbitu à u Palazzu Naziunale à partesi d’avà in sustegnu à Ghjiseppu Maria Verdi in patifame cù l’altri militanti. Dumanda à so incarcerazione in Borgu !!

RINNOVU porte sa Solidarité à Ghjiseppu Maria Verdi étudiant jugé en son absence et condamné il y a 15 jours par la cour d’assise spéciale de Paris à une peine de six ans d’emprisonnement dans une mascarade de procès à charge avec Stephane Tomasini et Nicolas Battini. Il demande depuis l’università à pouvoir faire sa peine à Borgu.

Paul Félix Benedetti : Un sustegnu à Ghjiseppu Maria, fiddolu di famidde militenti chì fù ammachjatu dapoi 3 anni è mezu, è chì dumanda sta mani da u simbulicu Palazzu Naziunali di Corti à essa incarceratu in Borgu dopu a so cundanna in Parighji. Un sustegnu dinò à a so mamma cara Eludia, è à tutti i ghjovani membri di a Ghjuventù Indipendentista chì sò in greva di a fami, in chjesa Santa Croci di Corti, pà dumandà l’avvicinamentu è a liberazioni di Niculaiu Battini, Stefanu Tomasini è Ghjiseppu Maria Verdi.

Jean Christophe Angelini – Grèves de la faim, rassemblements, actions de sensibilisation… Notre jeunesse, de Corti à Portivechju, se mobilise de façon sereine et déterminée, pour le rapprochement à Borgu de Niculaiu et de Stefanu. En plus de mon entier soutien à ces manifestations, je veux naturellement affirmer ma solidarité à Ghjiseppu Maria Verdi, dont l’opiniâtreté et le courage, en ce jour particulier, sont à relever… Amicizia è sustegnu per elli, e so famiglie, tutti i soii.  Amnistia è Libertà.

Associu Tocca à Noi :  Eramu eri affiancu à i militanti di a Ghjuventù Indipendentista, in patifame in Corti dapoi cinqui ghjorni, pà sprimà a nostra sulidarità tutale ! Ramintemu dinò u nostru sustegnu à Ghjaseppu-Maria Verdi, esciutu di a machja eri mane, in cundizione di esse incarceratu in Borgu. Curaghju à elli !! SUSTEGNU !

Ghjiseppu-Maria Verdi, 22 ans, a indiqué accepter sous conditions de se mettre à la disposition des autorités mercredi matin à Corti. Le jeune militant a fait savoir qu’il demandait son incarcération au centre pénitentiaire de Borgo et qu’il ne voulait pas de poursuites dans le cadre de sa cavale.

En fuite depuis trois ans, Ghjiseppu-Mari Verdi s’est retranché dans le Palazzu Naziunale, au pied de la citadelle de la capitale historique de la Corse, où il a entamé une grève de la faim.

Un rassemblement est actuellement en cours devant le bâtiment. Le président nationaliste du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni et le maire de Bastia, Pierre Savelli sont notamment sur place.

Le 6 octobre, la cour d’assises spéciale de Paris a condamné Stéphane Tomasini et Nicolas Battini pour un attentat en 2012 à Corte. Troisième accusé, Ghjiseppu-Mari Verdi a été condamné à 6 ans de prison « par défaut ».

(JEAN ROSSI C&C)

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: