X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le débat d’orientation budgétaire a eu lieu lundi au Conseil Général de Corse du Sud. Malgré la période de crise et alors que les dotations d’Etat se réduisent comme peau de chagrin, le conseil général sudiste tente de maintenir le cap en maintenant un niveau d’investissement  acceptable sans avoir recours systématiquement ni à l’emprunt ni à la fiscalité. Pourtant à propos de fiscalité, la collectivité départementale ne peut utiliser que le seul moyen d’action qui lui reste: la taxe sur le foncier bâti. La moyenne nationale de cette taxe se situe aux alentours de 15 % mais le département sudiste ne perçoit jusqu’à présent que 6 à 7 %. Il y a donc de la marge et sans monter à ce taux de prélèvement maximum, ça reste à discuter, la collectivité pourrait tout de même trouver les 6 à 8 millions d’€ qui lui manque pour boucler le budget. Cette proposition n’a pas fait l’objet de critiques acérées de la part de l’opposition mais Jean Christophe Angelini pense que peut-être on n’a pas exploré toutes les pistes pour trouver du financement.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – U dibattitu d’urientazioni di bughjettu s’hè tinutu luni à u Cunsighju Ghjinirali di Corsica Suttana. Malgradu u periudu di crisi è inveci chì i dutazioni di Statu si riduciani di più in più, u cunsighju ghjinirali pumuntincu prova à mantena l’affari tinendu un nivellu d’investimentu accettevuli, senza passà di modu sistematicu nè da l’imprestitu nè à a fiscalità. Eppuru, à prupositu di fiscalità, a cullettività dipartimintali ùn pò utilizà cà u solu mezu d’azzioni chì li ferma: a tassa nant’à u fundariu custruitu. A mezana naziunali di issa tassa si situeghja ver di i 15 %, ma u dipartimentu pumuntincu ùn tocca par avà cà 6 à 7 %. Ci hè dunqua una marghjina è senza crescia à issa tassa di prilevamentu massimu, ferma à discorra, a cullettività pudaria quantunqua truvà i 6 à 8 millioni d’Auri chì li manca da chjoda u bughjettu. Issa pruposta ùn hà micca fattu l’ughjettu di critichi forti da a parti di l’uppusizioni, ma Ghjuvan Cristofanu Angelini pensa chì forsa ùn s’hè tantu circatu tutti i vii pussibuli da truvà finanziamentu.

Écoutons le

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)