#Corse – Attaque en règle contre la fiscalité corse : Gilles Simeoni appelle à la mobilisation de tous

(Alta Frequenza) Nouvelle attaque en règle contre la Corse et sa fiscalité de la part du député UDI francilien que l’on ne présente plus, Charles de Courson.

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) –  En effet, à l’initiative de ce dernier, les députés ont voté ce mercredi soir en commission la suppression de certaines dérogations fiscales à l’occasion de l’examen du projet de budget 2017. Il s’agirait ici de supprimer l’exonération du droit de circulation sur les vins ainsi que la dérogation concernant la taxe spéciale sur certains véhicules routiers, qui n’est pas appliquée sur les véhicules immatriculés dans l’île et y circulant. Ces deux amendements devront toutefois être votés en séance afin d’aboutir et ne devraient pas manquer de faire réagir négativement on suppose les parlementaires corses. Ce nouveau coup de canif dans l’œuvre d’acharnement de Charles de Courson n’est pas sans rappeler le rapport acerbe de la Cour des comptes, qui dénonçait le mois denier des  pratiques selon elle obsolètes et des dérogations sans bases légales sur la gestion de l’impôt en Corse. Le président de l’Exécutif de Corse Gilles Simeoni n’a pas tardé à réagir.
ctc assembleeCorsejeune2016

Pour lui, cette offensive contre la fiscalité corse prépare d’autres attaques de ce type, notamment au sujet de l’arrêté Miot, à laquelle il faudra répondre par une mobilisation collective dans l’île.

Ecoutez Gilles Simeoni.

 AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: