Breaking News

#Corse Président @Gilles_Simeoni « L’émotion et le sentiment d’injustice doivent s’exprimer dans le calme et sans violences »

La cour d’Assises spécialement composée de Paris vient de condamner avec une sévérité extrême trois très jeunes gens, militants du syndicats étudiant nationaliste Ghjuventù Indipendentista : Niculaiu Battini (8 ans de réclusion, Ghjaseppu Maria Verdi (6 ans d’emprisonnement), et Stefanu Tomasini (5 ans d’emprisonnement).

Ce verdict est en décalage total avec l’age et la personnalité des condamnés. Il l’est tout autant avec la situation politique insulaire : là où la société corse toute entière aspire à l’apaisement et travaille à la construction d’un avenir serein, les lourdes peines prononcées sèment au contraire, notamment chez les plus jeunes, les graines de la colère et de la révolte.

logo procestomasini-battini-verdi_pieri8

L’émotion et le sentiment d’injustice sont légitimes et partagés. Ils doivent s’exprimer dans le calme et sans violences, sauf à faire le jeu des tenants de la politique du pire.

Quant au Gouvernement et à l’Etat, ils doivent donner des signes forts, et publics, qu’ils entendent cesser d’alimenter une logique de conflit dont la Corse ne veut plus.

Gilles Simeoni
Président du Conseil Exécutif de Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: