Produit CORSU E RIBELLU

X

(article du 20 novembre 2011) Tout en se revendiquant « Corse », ce parti, le Front National, Fiamma Corsa, refuse la reconnaissance du peuple corse souverain sur sa terre, refuse une autonomie avec plus de décentralisation, déclare que le bilinguisme n’a que peu d’intérêt en Corse, qu’il faut développer la langue Française en Corse et que la langue corse ne doit pas être officielle mais enseignée uniquement à la maison…

Les corses sont français à part entière…

Sur le foncier, le FNJ-Corse déclare que sur ce dossier l’Etat doit gérer le problème, que la CTC doit apporter des bonnes solutions, sans aucune citoyenneté corse, la République étant Une et Indivisible… Le FN est contre les 10 ans de résidence, c’est la porte ouverte à l’acaparation du Foncier par des intérêts étrangers à la Corse,mais le Front National n’en a cure.

Le retour à l’ETAT NATION prôné par le FN va à l’encontre des intérêts historiques du Peuple Corse.

Front National géré par la famille Le Pen dont le père n’a jamais vraiment aimé le peuple corse. Ce même Le Pen qui prônait la peine de mort pour les terroristes corses, et qui avait pour accueil en corse qu’une volée de pierre.

Que la jeunesse corse résistante ne se laisse pas berner par les sirènes populistes, et par le discours nationaliste canada dry du Front National de la Jeunesse en Corse ou des groupuscules qui officient sur les réseaux sociaux.

Le FN et Cie  ne servent qu’un seul maitre, l’Etat Colonial.

Souvenez vous en regardant les vidéos sur le site de l’INA :

http://www.dailymotion.com/video/xfe4mg_les-deboires-de-le-pen-en-corse_news

http://www.dailymotion.com/video/xfe4mj_les-deboires-de-le-pen-en-corse_news#rel-page-1

http://www.dailymotion.com/video/xfe4me_le-pen-journee-mouvementee-en-corse_news

 

Un nationaliste s’en prend violement aux forces de répression à Aiacciu en 1992


Accueil de la Cuncolta Naziunalista à l’Aéroport de Bastia Poretta en 1992

Pour expliquer l’accueil de la Cuncolta Naziunalista fait à Le Pen, Jean Giambelli déclare : « Les nationalistes corses veulent construire une société de justice, de tolérance, de démocratie et de liberté, et que pour nous Jean Marie Le Pen est le symbole du fascisme, de la répression et de l’intolérance »

Sur Ajaccio le même jour, le meeting a été annulé, des incidents ont eu lieu, et face aux militants de la LLN, Jean Marie Le Pen déclarait « Si c’était moi qui était au gouvernement, tu verrais un peu » à cela ont répondu les militants de la Cuncolta (FLNC) : ‘c’est pour çà qu’on veut pas de toi, O Connard« ‘

Plus de deux heures d’affrontement avec les forces de répression, pendant qu’en préfecture, à 19h45,  la décision était prise d’annuler le meeting. Le préfet de Corse Roger Hubert-Gros prendra cette décision

Espérons qu’aujourd’hui en 2011, nous soyons toujours dans cette optique de résistance face aux fascistes, aux identitaires et aux groupuscules qui spolient les fondamentaux de la LLN pour véhiculer de la haine. La Lutte de libération Nationale n’a rien à voir avec le front national.  I F F (I FASCISTI FORA)

Unità Naziunale

http://portail.unita-naziunale.org/230906-LEPEN-FORA.htm

http://www.unita-naziunale.org/portail/091006-lepen-ICC-calvi.htm

http://www.dailymotion.com/video/xcb9zt_debat-rcfm-corsematin-jean-francois_news

Dans une interview, Le Pen, se déclare pour la répression en Corse. Dans une prose qui lui est particulière, il dit sur le même sujet être donc pour les honnêtes gens français plutôt que pour les loubards et voleurs (les corses!!??)

http://www.dailymotion.com/video/x1oe1j_le-pen-pour-la-repression_news