Produit CORSU E RIBELLU

X

Le 5 novembre, dans la région de Ghisonaccia, un commando armé, non identifiable, circule à bord d’un 4×4 ordinaire. Un homme cagoulé en descend et se dirige vers Carlu Andria Sisti qui parvient à lui échapper. Il s’agit d’un commando spécialisé de la gendarmerie (GIGN) agissant dans le cadre d’une commission rogatoire locale. Andatura Corsa par i Dritti Umani dénonce à travers cette interpellation, l’institutionnalisation d’une dérive d’intimidation dans les rapports sociaux d’enquête en Corse : la fréquence des interventions des JIRS, RAID, GIGN et leurs méthodes irrespectueuses des droits humains participent à créer un climat de peur dans une société meurtrie par nombre d’homicides.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU